goscinny.jpgRené Goscinny, dont le père était originaire de Varsovie, n’aurait pu rêver plus bel hommage. Une statue en bronze à son effigie a été inaugurée mercredi 25 septembre dans la cour du Lycée français de Varsovie, qui porte le nom du scénariste d’Astérix depuis 1992.

René Goscinny, c’est aussi Le Petit Nicolas avec Sempé, de nombreux scénarios de Lucky Luke pour Morris, les Dingodossiers avec Gotlib, Iznogoud avec Tabary, Oumpah-Pah et Jehan Pistolet avec Albert Uderzo… Ses créations continuent aujourd’hui d’offrir de grands moments de bonheur à des millions de lecteurs à travers le monde, et certains de ses dialogues les plus fameux sont passés dans le langage courant. Cet hommage est une jolie manière pour la Pologne de boucler la boucle en accueillant ainsi celui dont le nom «  Goscinny » signifie  « hospitalier », « accueillant » en polonais.