Pour Fercorus, centurion du camp de Babaorum dans Astérix en Hispanie, parlementer avec les Gaulois est une épreuve.

Mais quand Pépé, le jeune otage ibère confié par César, est libéré par Astérix et Obélix, il n’a plus le choix et doit récupérer son précieux prisonnier.

Diplomate, il sait qu’avec les Gaulois il ne faut pas « un mot de trop » et opte pour une visite sur la pointe des pieds à l’heure de la sieste.

Peine perdue : le « mot de trop » est finalement prononcé par Claudius Nonpossumus. « A l’attaque ! » hurle en effet celui-ci, déclenchant malgré lui une charge donnant aux Gaulois le dernier mot…

Découvrez toutes les fiches personnages dans l'Encyclopédie