La Bourse aux traductions

mardi 19 avril 2011

Traduttori te salutant

La Bourse aux traductions

chinois.jpgJames Joyce, célèbre auteur d’un Ulysse aux innombrables prouesses stylistiques, s’amusait des difficultés rencontrées par ses traducteurs en parodiant la célèbre phrase des gladiateurs morituri te salutant (ceux qui vont mourir te saluent) en « traduttori te salutant ».

Si les multiples références recensées dans les romans de Joyce impressionnent toujours, les albums d’Astérix proposent eux aussi un véritable défi à leurs traducteurs. Astérix chez les Bretons, en particulier, est souvent un casse-tête ! Les traductions littérales en français donnant lieu à des gags imagés (le fameux « secouons-nous les mains » par exemple), les allusions à une célèbre méthode d’apprentissage de l’anglais… Les difficultés sont nombreuses pour adapter des points liés à la vie culturelle française des années 60.

Parfois, c’est le couac, comme dans l’ancienne (et rare !) traduction en chinois de cette aventure. « Mon tailleur est riche » est ainsi devenu « les tailleurs ne sont pas chers, cette année », nous révèle L’Express dans un article sur les affres de la traduction littéraire. Ils sont fous, ces traducteurs !

La Bourse aux Traductions Astérix

lundi 20 octobre 2008

La Bourse en forte hausse !

La Bourse aux traductions

Tandis que les places boursières vivent des moments difficiles à travers tout l'empire Romain et que Jules César, conseillé par son fidèle expert économique Caius Saugrenus, tente de remédier à la crise, une bourse n'en finit plus de voir son cours monter et d'afficher une insolente santé : la Bourse aux Traductions Astérix !
Véritable panthéon du patrimoine des traductions internationales des albums d'Astérix, la Bourse aux Traductions a vu son cours monter de plusieurs centaines de titres pendant l'été. Italiens, norvégiens, portugais, galiciens, albums récents ou historiques : la Babel virtuelle Gauloise n'en finit plus de croître, et a déjà largement dépassé le millier d'albums recensés. Obélix n'en revient pas !

jeudi 24 avril 2008

La Bourse aux Traductions Astérix

La Bourse aux traductions

Avec Astérix, l'édition fait salon tous les jours ! Aujourd'hui traduit en 104 langues et dialectes, le plus célèbre des Gaulois voit chaque jour apporter son lot de nouvelles parutions venues de tout le Monde Connu. Un petit point sur les dernières nouveautés s'impose…



Le rythme éditorial est particulièrement impressionnant chez nos cousins Germains où, parallèlement à la sortie de nombreux ouvrages liés au film Astérix aux Jeux Olympiques, les albums de La Grande Collection Astérix s'installent l'un après l'autre dans les échoppes locales. Ainsi, ces derniers mois, ont paru pas moins de quatre nouveautés : Le Tour de Gaule, Astérix et Cléopâtre, Le Fils d'Astérix et Astérix chez Rahazade. Nos amis Goths font même un remarquable accueil à Oumpah-Pah le peau-rouge, première création du tandem Goscinny / Uderzo, avec la récente parution d'une superbe intégrale en un volume.



A défaut de Grande Collection, les lecteurs anglophones bénéficient de nouvelles éditions omnibus de grande qualité. Omnibus, dites-vous ? Un cousin du dépanneur de chars Romain Tikedbus, ou du Claudius Prenlomnibus de La Rose et le Glaive ? Et non ! Il s'agit en fait d'albums contenant pas moins de trois aventures complètes. Deux volumes sont aujourd'hui disponibles, rassemblant les trois premiers albums d'Astérix pour l'un, les trois derniers pour l'autre.
Enfin, au Brésil, c'est l'album hommage à Albert Uderzo Astérix et ses amis qui vient d'être traduit, tandis que les lecteurs turcs découvrent enfin l'album Astérix et la Rentrée Gauloise. Le moins qu'on puisse dire est qu'on voyage avec Astérix !

vendredi 11 janvier 2008

Astérix plus polyglotte que jamais

La Bourse aux traductions

Au rendez-vous des collectionneurs, deux nouveaux albums d’Astérix en espagnol et en polonais vous sont présentés sur le blog de Doubleclix.
C’est devenu une habitude, pour notre plus grand plaisir de fans : les éditions d’Astérix s’additionnent à travers le monde. Au rang des dernières nouveautés, on note l’édition polonaise d’Astérix et ses amis, l’album dans lequel les plus grands noms de la BD internationale rendent hommage à Albert Uderzo en offrant chacun en quelques planches leur vision d’Astérix.
Et en Espagne c’est un volume comprenant trois aventures (Astérix le Gaulois, Astérix et le Chaudron et Obélix et Compagnie) qui rend hommage à l’autre co-créateur d’Astérix, René Goscinny, à l’occasion du 30ème anniversaire de sa disparition.
Voir aussi :
Découvrez toutes les éditions des albums d’Astérix dans la Bourse aux Traductions
Hommage à René Goscinny – 14 août 1926 / 5 novembre 1977
Obi

vendredi 14 décembre 2007

Astérix file en portugais vers le nouveau monde

La Bourse aux traductions

Notre feuilleton des nouvelles traductions des albums d’Astérix en portugais se poursuit, avec la parution cette fois d’A grande travessia, La Grande Traversée.
En quelques semaines, c’est tout un pan de la collection Astérix qui se voit gratifié de nouvelles traductions en portugais (voir nos articles Astérix en portugais : 5 nouvelles traductions et Une nouvelle traduction d’Astérix Légionnaire en portugais).
Cette fois, c’est au tour de La Grande Traversée, autrement dit A grande travessia, de renaître en portugais. Un destin finalement logique pour un album dans lequel Astérix devance Christophe Colomb, célèbre portugais d’adoption, en découvrant le Nouveau Monde au terme d’un périple marin mémorable. Les glou-glous sont ravis !
A noter, pour les fans des créations signées René Goscinny et Albert Uderzo, que les aventures de Jehan Pistolet sont également éditées au Portugal. Ainsi du tome 2, João Pistolão Corsário de el-rei, récemment paru en Lusitanie. Aspirant corsaire, prédécesseur d’Oumpah-Pah et Astérix parmi les créations du génial tandem, Jehan Pistolet est une BD qui mérite d’être (re-)découverte !
Voir aussi :
Tous les albums d’Astérix en Portugais dans la Bourse aux Traductions Astérix
Obi

- page 1 de 4